Cet indice tient compte des ‘frais d’activité’ de l’expéditeur, des coûts ‘internes’ des activités liées à l’import ou l’export. L’indice, calculé par l’IBOT, représente une moyenne de 4 dossiers d’expédition, en l’occurence un dossier d’import maritime, un dossier d’export maritime, un dossier d’import aérien et un dossier d’export aérien. Le calcul des coûts, utilisés dans les dossiers, a été effectué de manière indépendante, neutre et consistante.

Entre avril 2021 et avril 2022, l’indice des prix de revient a augmenté de 4,81 %

L’indice des prix de revient du secteur des expéditeurs a augmenté de 4,81 % au cours des 12 derniers mois.

La hausse de l’inflation, au cours des années 2021 et 2022, en plus de l’augmentation générale des coûts, a entraîné une indexation des salaires de 3 à 4 %.

Parmi les autres éléments de l’indice, l’augmentation du prix du carburant est particulièrement notable.

 

Prévision indice avril 2022 – avril 2023

Sur base des prévisions du Bureau du Plan fédéral, on s’attend à une augmentation du total des coûts de 4,60 % d’ici avril 2023.

(Ce chiffre tient compte de la révision des indices prévus par le Bureau du Plan fédéral à la date du 16 juin 2022).

Dans le calcul de la prévision, les salaires ont été indexés au 1er janvier 2023 avec l’indice santé prévu pour janvier 2023. Les autres coûts ont été pris en compte avec l’indice national des prix à la consommation prévu pour avril 2023.

Toutefois, le calcul ne tient pas compte d’une variation des taux d’intérêt, car aucune prévision professionnelle fiable ne peut être trouvée à ce sujet.