Indice du prix de revient Octobre 2017

Cet indice tient compte des ‘frais d’activité’ de l’expéditeur, des coûts ‘internes’ des activités liées à l’import ou l’export.

L’indice, calculé par l’IBOT, est une moyenne de 4 dossiers d’expédition, notamment un dossier d’import maritime, un dossier d’export maritime, un dossier d’import aérien et un dossier d’export aérien.

Le calcul des coûts, utilisés dans les dossiers, a été effectué de manière indépendante, neutre et consistante.

Entre octobre 2016 et octobre 2017, l’indice des prix de revient a augmenté de 3,67%.

Cette augmentation est due principalement à l’indexation des salaires  des 12 derniers mois du CP 226.
Les indexations s’élevaient au total à environ 4 %.
Pour les ouvriers, une indexation de 2,24 % a été notée.

De plus, une augmentation du prix du diesel a eu lieu (presque 11 % sur base annuelle) ainsi qu’une augmentation des taux d’intérêt à court terme (+ 12 %).
Par contre, les taux d’intérêt à long terme (sur 3 à 5 ans) ont quant à eux diminué (- 8%).

Prévision de l’index jusqu’en octobre 2018

Sur base des prévisions du Bureau du Plan Fédéral, on peut s’attendre à une augmentation de 1,39 % du total des coûts.

Elles englobent une indexation des salaires pour les employés et les ouvriers de 1,4 % au 1er janvier 2018.

On a également tenu compte des prévisions de l’indice des prix à la consommation (+ 1,28 %) et de l’indice santé (+1,18 %).

Nous notons également quele secteur va devoir faire face à une énorme digitalisation et qu’elle nécessitera des investissements importants dans le futur. En raison de la digitalisation, le modèle d’affaires (et la structure des coûts) de l’expéditeur peut changer complètement au fil du temps.