Enquête conjoncturelle

 

A la demande du secteur des expéditeurs, l’IBOT a démarré une enquête conjoncturelle qui sera effectuée chaque trimestre.

Les expéditeurs sont interrogés sur l’évolution du trimestre précédent et sur leurs attentes à court terme.

Les résultats sont complétés par des chiffres et indices externes.


 

Enquête conjoncturelle 2e trimestre 2017: “Amélioration en vue…”

Les prévisions faites pendant le 4e trimestre 2016 étaient moroses pour le 1er trimestre 2017. Les résultats du 1er trimestre sont donc bien meilleurs que prévus. Les prévisions pour le 2ème trimestre 2017 sont elles aussi positives.
Néanmoins, les problèmes persistants s’avèrent être un frein aux développements attendus. La taxe kilométrique demeure un point noir pour le secteur. Le manque de personnel qualifié se fait de nouveau ressentir. La concurrence internationale (tenders) pèse sur la rentabilité.

L’augmentation du fret maritime pour le total des ports maritimes belges au cours du 1er trimestre 2017 s’élève à 2,1 % par rapport au 1er trimestre de l’année précédente.

En ce qui concerne le fret aérien, le tonnage total pour tous les aéroports belges a augmenté en 2016 de 1,60 % par rapport à 2015, ceci malgré les attentats du 22 mars 2016.

Prévisions pour le 2e trimestre 2017

Les prévisions pour le 2e trimestre 2017 sont positives.Toutefois, cela ne se traduirait pas par une augmentation de l’emploi.

Selon le Bureau Fédéral du Plan, les prévisions pour l’économie belge restent relativement stables. L’économie belge a connu en 2016 une croissance de 1,2 % et prévoit une progression de 1,4 % en 2017. Pour 2018 et 2019, le BIP devrait augmenter de 1,5 %.La croissance des volumes exportés en 2016 était de 5,8 % et est évaluée à 4,5 % pour 2017.
L’augmentation des importations de marchandises et services s’élevait à 4,9 % en 2016 et est évaluée à 4,6 % pour 2017.

Vous trouverez plus d’informations dans le rapport conjoncturelle.